Le deuil d'un conjoint

Le deuil D'un conjoint

La disparition du conjoint est une échéance à laquelle chacun souhaite penser le moins possible, mais qui se révèle inéluctable à courte, moyenne ou longue échéance. Pour vous aider à ne pas vous sentir désemparé le jour venu, nous avons choisi de vous accompagner en vous livrant nos conseils qui vous guideront dans les démarches à mener et les obligations dont il faut vous acquitter. Les aspects financiers et autres procédures pouvant représenter une source d’anxiété tout à fait indésirable à cette occasion, nous répondons à l’essentiel des questions que vous pourrez vous poser. De la même manière, nous vous orientons vers les aides les plus efficaces pour surmonter cette épreuve auprès de professionnels aguerris.

Non disponible

Deuil

Non disponible

Quels sont les coûts liés au décès d’un proche ?

Deuil

Organiser des funérailles est une démarche coûteuse, s’élevant à 4 000 € en moyenne pour une inhumation et à 3 500 € pour une crémation. Les coûts diffèrent selon la commune dans laquelle ont lieu les obsèques et les prestations fournies par les pompes funèbres. Comme le prévoit la loi, ces dernières peuvent être obligatoires ou facultatives.

Témoignage : « Mes enfants sont orphelins de père »

Deuil

Marie, 36 ans, a brutalement perdu son compagnon il y a un peu plus de deux ans. Mère de deux enfants âgés de 13 et 7 ans, elle raconte son difficile parcours face au deuil qui a touché sa famille.

L’enterrement : obligations, interdictions et coutumes

Deuil

L’organisation d’un enterrement est une épreuve pour la famille du défunt, d’autant plus qu’un grand nombre de questions se posent à ce moment-là. Point complet sur ce que la loi exige et interdit.

Quels sont les coûts liés au décès d’un proche ?

Deuil

Organiser des funérailles est une démarche coûteuse, s’élevant à 4 000 € en moyenne pour une inhumation et à 3 500 € pour une crémation. Les coûts diffèrent selon la commune dans laquelle ont lieu les obsèques et les prestations fournies par les pompes funèbres. Comme le prévoit la loi, ces dernières peuvent être obligatoires ou facultatives.

Décès d’un proche à l’étranger : comment s’organiser ?

Deuil

En cas de décès de l’un de vos proches à l’étranger, s’ajoute à l’épreuve de la disparition la contrainte des procédures administratives (identification, rapatriement…). Les autorités françaises du pays où a eu lieu le décès seront vos meilleures alliées.

Ce qu’il faut savoir sur les congés en cas de décès d’un proche

Deuil

Le Code du travail prévoit des congés pour événements familiaux, parmi lesquels le décès d’un proche. Le point sur leur durée, les justificatifs à remettre et le maintien de la rémunération.

Pourquoi et comment se préparer au deuil ?

Deuil

Même si le processus deuil ne peut commencer, à proprement parler, qu’à partir du moment où le proche vous quitte, il est possible et même souhaitable de se préparer à la mort d’un être cher.

Quel soutien psychologique choisir selon le deuil ?

Deuil

Après un deuil, il est parfois nécessaire de consulter un psychothérapeute. Autre aide possible après la mort d’un proche, les groupes de parole permettent aux personnes endeuillées d’exprimer leur ressenti librement, sans peur du jugement.

Lutter contre les troubles somatiques ou dépressifs qui suivent le deuil

Deuil

Tristesse, pleurs, désespoir, culpabilité… Le processus de deuil est généralement caractérisé par des symptômes dépressifs, mais aussi parfois physiques. Paradoxalement, pour lutter contre ces troubles, la meilleure stratégie est parfois de ne pas lutter.

Accompagner un proche dans son deuil

Deuil

Comprendre les phases par lesquelles passe un proche en deuil est essentiel pour le soutenir face à l’épreuve. Détresse, colère, dépression… Votre présence est nécessaire à tous les instants, mais pas toujours de la même manière.